La rénovation d’une piscine coque

L’achat d’une piscine coque représente souvent un investissement important pour les ménages. Son entretien se doit d’être réalisé rigoureusement pour qu’elle reste en bon état sur le long terme. L’usure, l’osmose et d’autres phénomènes physiques sont des facteurs qui peuvent l’altérer au bout de quelques années. La rénovation de la piscine coque polyester peut être envisageable en fonction de la gravité de l’avarie. Certaines restaurations doivent même être réalisées en urgence, notamment lorsque la coque est brisée.

Rénovation d'une piscine coque
Rénovation d'une piscine coque. Application du gelcoat de finition

Une piscine coque, qu’est-ce que c’est ?

La piscine coque est un bassin fabriqué dans du matériau composite à base de fibre de verre imprégnée de résine polyester. Une fois livrée sur place, elle est directement posée dans un fond de fouille nivelé et tapissé de gravier et/ou de géotextile. Elle est à distinguer de la piscine à revêtement en polyester et en fibre de verre qui est installée sur un support, le plus souvent en béton.

Quels sont les phénomènes qui impliquent la rénovation de la piscine coque polyester ?

La robustesse et la durée d’une piscine dépendent de la qualité de l’ouvrage et de la qualité de la pose. En général, les premiers signes de dégradation n’apparaîtront que 15 ans après son installation. Ils sont relativement faciles à traiter. De plus, quelques précautions permettent de les éviter.

La détérioration du gelcoat

Le gelcoat (aussi connu sous le nom de topcoat) est le revêtement extérieur de la piscine coque. Il lui apporte une touche esthétique tout en protégeant le stratifié. Au fil du temps, il se peut que cette surface se craquèle, qu’elle pâlisse ou qu’elle s’effrite en raison des aléas climatiques ou de l’usure. Sa rénovation doit vous interpeler lorsque l’étendue de la décrépitude atteint le ¼ du bassin.

L’osmose

C’est l’évènement le plus redouté des propriétaires de piscines et de bateaux en fibre de verre. Il s’agit en effet d’un phénomène physique naturel caractérisé par la présence d’ampoules sous le gelcoat. Il y a osmose lorsqu’il est devenu perméable et qu’il laisse passer l’eau du bassin pour rejoindre la résine du polyester. Un liquide ayant l’odeur du vinaigre s’installe alors sous la membrane, formant des cloques inesthétiques et qui peuvent à terme affecter la structure du bassin. Le problème fait l'objet d'un article complet:
Osmose piscine.

Les fissures sur la piscine coque

La fissure peut être causée par un mouvement de terrain ou par n’importe quel choc, surtout si la coque est fragile. Elle peut être localisée sur les bords ou dans le fond du bassin. L’apparition d’une brèche nécessite une intervention en urgence pour qu’elle ne s’étende pas davantage.

Des bosses au fond de la piscine

Une piscine vide ou dont le niveau d’eau est insuffisant peut se déformer, bouger, remonter ou même se briser si elle subit une trop forte poussée de la part de la nappe phréatique. Dans certains cas, elle est carrément éjectée hors du trou lorsque la poussée est trop forte. C’est la raison pour laquelle les piscines coques ne doivent être vidées qu’exceptionnellement. Les inondations peuvent également causer leur casse, même si elles sont pleines en raison de la pression de l’eau extérieure.

Ce qu’il faut faire avant l’installation de la piscine

Avant tout, il est important de commander sa piscine chez un fournisseur reconnu. Un bassin de qualité est robuste, ne se fissure pas facilement et est rarement sujet à l’osmose. Par ailleurs, le pisciniste ne se contente pas de fabriquer des piscines et de les mettre en place. Il a également un devoir de conseil et d’expertise pour que l’installation s’effectue dans les meilleures conditions. Voici les tâches à réaliser avant la livraison.

Étude de la nature du sol

La nature du sol pouvant avoir une grande influence sur la longévité d’une piscine, il est ainsi toujours prudent de faire une étude géologique avant de creuser le trou dans lequel elle sera implantée. D’une manière générale, la nappe phréatique doit se situer à plus de 90 cm du fond du trou dans lequel on la glissera. De plus, le terrain ne doit pas être glissant. Enfin, il est aussi intéressant de voir un historique des catastrophes naturelles, notamment les inondations s’étant déjà produites dans la zone.

Voici les types de sol les plus courants :
  • Le sol calcaire : il est à la fois stable et drainant. Il ne présente donc aucune contrainte particulière pour les installateurs, puisqu’il n’y a pas de risque que l’eau de pluie stagne sous le bassin.
  • Le sol argileux : il gonfle et se gorge facilement d’eau lorsqu’il pleut et s’effrite lorsqu’il est sec. Une cuve placée sur un sol argileux risque donc de subir ces transformations physiques au gré des aléas climatiques. Il se saturera d’eau en période de pluie et comprimera la coque. En période sèche, il peut se tasser et fragiliser la structure.
  • Le sol sableux : il se reconnaît par sa texture inconsistante : il glisse entre les doigts lorsqu’il est sec et se fragmente facilement quand il est humide. Il est également très drainant.

Les équipements à prévoir pour éviter l’éjection de la piscine coque hors de son trou

  • Le puits de décompression : il se présente sous la forme d’une buse posée verticalement hors de la coque. Il permet de voir le niveau de l’eau se trouvant dans le trou dans lequel la piscine repose. Cette opération est indispensable chaque fois que le bassin doit être vidé.
  • Un système de drainage : ce système peut être relié au puits de décompression ou être indépendant. Il est constitué d’un réseau de tuyaux par lequel l’eau sera évacuée. Le fonds du trou dans lequel est installée la cuve doit également être drainant, c'est-à-dire être constitué d’un géotextile et d’un lit de gravier. Une pompe de relevage pourra être utilisée pour évacuer le fluide.
soulevement d'une piscine coque
Afin d'éviter le soulèvement d'une piscine coque, des précautions doivent êtres prises

À quel moment faire intervenir un professionnel ?

On pourrait être tenté de réparer la coque d’une piscine dès les premiers signes de dégradation. Ceci n’est pourtant pas recommandé, sauf en cas de fissure du composite.

Cas de l’osmose

Il est inutile de traiter une osmose tant qu’elle ne risque pas d’altérer le stratifié et si elle est localisée à certains endroits seulement. Il faut néanmoins l’éliminer si elle a atteint le composite et qu’elle risque de le mettre à nu, de le percer et de l’altérer.

Quand refaire le gelcoat de la piscine ?

La rénovation totale du gelcoat est envisageable après 10 ou 15 ans d’utilisation pour diverses raisons : il s’est terni, il s’est désagrégé ou présente des boursouflures dues à l’osmose. Ces altérations peuvent être causées entre autres par les chocs, les mouvements du sol, les rayons UV. Si la partie altérée est localisée et que l’ampleur de la tâche est minime, le propriétaire peut lui-même procéder à la rénovation. S’il doit être totalement retapé, il est plus judicieux de faire appel à un expert.

La coque de la piscine est fissurée, fendue ou déformée

Souvent la cassure peut être spectaculaire et s’étendre sur plusieurs mètres. Seul un professionnel doit intervenir pour retaper la brèche et réparer le composite. Par ailleurs, il devra également voir la cause de la lézarde et y remédier.

Comment se déroule la rénovation ?

La réhabilitation d’une piscine peut être assez lourde et concerner une grosse partie de la coque, voire son intégralité. Le polyester et la fibre de verre étant des matériaux très maniables, la réfection peut s’effectuer rapidement. Il est toutefois important de la confier à un spécialiste qui saura comment procéder et qui est doté des outils nécessaires pour mener à bien sa mission.

Étapes de la rénovation en cas d’osmose de la piscine coque

  • Ponçage du bassin et suppression en profondeur des boursouflures
  • Nettoyage de la surface pour enlever l’acide acétique résiduel contenu dans les cloques
  • Colmatage des trous avec du mastic, de la résine et de la fibre de verre
  • Application de gelcoat sur tout le bassin

Refaire le gelcoat de la piscine

Un gelcoat à la couleur passée ne reflète plus la beauté du bassin et peut être remis à neuf. Vous pouvez aussi décider de l’enlever et de le remplacer s’il s’effrite, s’il présente des plaques d’osmose ou s’il est fendillé. Sa rénovation peut être totale ou partielle.

  • Réparation totale : le bassin sera complètement vidé et le gelcoat le recouvrant sera décapé. En cas de présence de cloques, le technicien insistera dessus pour les supprimer en profondeur. Il comblera les irrégularités de mastic et appliquera une première couche de gelcoat. Il patientera le temps de séchage et projettera la seconde couche.
  • Réparation partielle : ici, seules les parties présentant des défectuosités seront rénovées. Le réparateur meulera la partie à traiter jusqu’à la fibre de verre et la nettoiera. Il prendra ensuite du gelcoat de la même teinte que celui qui recouvre la piscine et le mélangera avec du catalyseur. Il appliquera une première couche qui sèchera à l’air libre avant d’appliquer une seconde couche.

La dernière étape consistera à vérifier que la surface est bien égale et lisse. On veillera à ce que la fibre de verre soit entièrement recouverte de gelcoat et ne présente aucun picot qui constituerait un point faible de la structure.

La réfection des fissures sur piscine coque

Il est urgent de colmater toute fissure qui laisse l’eau fuir hors de la structure pour qu’elle ne s’empire pas. Pour la réparation, le professionnel retirera et remplacera le composite déchiré. Il le poncera ensuite pour qu’il soit lisse et appliquera 2 couches de gelcoat. Au besoin, afin que cette réparation ne soit pas trop marquée et visible, il est possible de refaire tout le gelcoat. Enfin, bien que les grosses fissures soient impressionnantes, leur réfection s’effectue généralement en moins d’une semaine pour les piscines de taille moyenne.

Comment prévenir ces avaries dans le futur ?

Une piscine rénovée a de nouvelles belles années de service devant elle. Pour éviter son usure prématurée ou l’apparition de nouvelles cloques, il faut confier sa restauration à un professionnel expérimenté. Bien sûr, il est possible d’éviter de futures détériorations de la coque piscine en prenant quelques précautions :

  • Réaliser les travaux utiles pour stabiliser le sol. De cette manière le bassin ne subira plus ni les mouvements ni les remontées d’eau, qu’elles proviennent de la nappe phréatique ou d’une inondation
  • Utiliser du gelcoat de qualité pour éviter l’osmose
  • Traiter la piscine dans les règles et veiller à ce que le pH de l’eau soit toujours conforme
  • S’il n’en était pas équipé auparavant, mettre en place un puits de décompression pour voir le niveau de l’eau sous le bassin avant toute vidange
  • Prévoir un pool terre ou aquaterre

À quoi sert le pool terre ?

Il peut arriver que la coque d’une piscine coque soit piquetée de taches brunes qui ne sont pourtant pas de la saleté. Il s’agit en fait de traces de rouille causées par l’oxydation des pièces métalliques, elle-même due à leur électrolyse par les courants vagabonds circulant dans l’eau. Ces derniers sont principalement produits par les appareils utilisés dans la piscine, par à l’électricité statique ou par le courant issu de l’habitation. Ils causent non seulement ces taches jaunes disgracieuses sur la piscine coque, mais en plus ils peuvent altérer le fonctionnement des équipements qui y sont montés. Ils risquent en effet de fausser les données des jauges et des sondes, induisant l’utilisateur à l’erreur. On évitera l’apparition de ces traces de corrosion et la décoloration de la coque piscine en utilisant un pool-terre. Sa mission est de la mettre à la terre et d’évacuer ce courant parasite. La mise en place d’un pool-terre doit être systématique, si ce n’était pas le cas, l’apparition de cette décoloration de la coque piscine devrait alerter son propriétaire. Il lui est aussi possible de faire des mesures contradictoires pour déterminer s’il a besoin de cet équipement. Il pourra ainsi analyser l’eau du bassin dans un seau et si les résultats sont différents de ceux qu’ils relèvent dans sa piscine, c’est que des courants vagabonds y circulent.