Calcul du volume en mètres cubes (m3) d'une piscine selon sa forme

Piscine rectangulaire/carrée

Calcul du volume en m3
(Dimensions en mètres svp)

Renseignez les dimensions.
Piscine/bassin rond
Renseignez les dimensions.

Les formules de calcul

  • Pour calculer le volume d'une piscine rectangulaire ou carrée, la formule est la suivante:
    longueur x largeur x profondeur moyenne.
  • Pour calculer le volume d'une piscine ronde, voici la formule employant le diamètre du bassin:
    ((π x diamètre x diamètre) /4) x profondeur moyenne.
    π ≈ 3,14
    Formule employant le rayon du bassin et permettant d'obtenir le même résultat:
    π x r² x profondeur moyenne.
    Diamètre = Largeur du bassin
    Rayon = La moitié du diamètre
    Les simulateurs de calcul ci-dessus vous permettront de générer automatiquement le volume de votre piscine en m3 ainsi qu'en litres en renseignant les dimensions du bassin en mètres.

Calcul pour surface et volume de piscines aux formes plus complexes

La contenance d'eau d'une piscine en litres

1 mètre cube contient 1000 litres d'eau. Pour obtenir la contenance d'eau d'une piscine en litres il suffit de multiplier le volume par 1000 litres. La formule de calcul est la suivante: m3 x 1000.

Calcul du volume en m3 d'une piscine
Calcul du volume d'une piscine rectangulaire
Calcul du volume en m3 d'une piscine ronde
Calcul du volume d'une piscine ronde

Pourquoi est-il important de connaître le volume de votre piscine ?

Pour des baignades agréables et une piscine durable, dotez-la d’appareils à même de traiter son eau d’une manière optimale. Comme leur choix dépend systématiquement du volume d’eau en m3 de votre piscine, vous devrez le calculer avant toute démarche d’achat.

local technique de piscine avec ses equipements
Local technique enterré avec équipements piscine

Bien choisir votre pompe à chaleur

C’est du cubage de votre piscine que dépendra le choix de la pompe à chaleur et de tout autre système de chauffage. Le but étant de chauffer le bassin à la température souhaitée, plusieurs facteurs doivent être pris en compte à savoir :

  • La contenance de votre piscine en litres ou en mètres cubes
  • Le débit de la pompe à chaleur
  • Sa puissance consommée (ou absorbée) qui est l’énergie qu’elle utilise pour fonctionner. D’une manière générale, un équipement peu puissant ne sera pas à même de chauffer toute l’eau. Une PAC puissante chauffera plus vite. Si sa capacité est supérieure à votre besoin réel, elle risquera d’être sous-exploitée alors qu’elle consommera plus d’électricité.
  • La puissance délivrée dans l’eau

Le rapport entre ces deux données (énergie absorbée divisée par puissance délivrée) permet d’obtenir le coefficient de performance énergétique (COP) qui reflète son rendement pour chauffer une piscine de 15 °C. Plus la valeur du COP est élevée, plus l’appareil est performant.
Exemple : un appareil affichant un COP de 4 utilise 1 kW d’énergie pour restituer 4 kW de chaleur.

Il ne faut pas oublier que d’autres critères doivent être considérés pendant l’achat de la PAC comme le climat de votre région, l’exposition de la piscine, son type, la présence d’un abri, etc. Par ailleurs, l’effort à fournir pour la montée en température dépendra de la température de consigne et de la température de départ.

À titre indicatif, voici la puissance restituée idéale en fonction du volume de votre piscine :

  • Inférieur à 30m3 : 5-9 kW
  • Jusqu’à 50 m3 : 7-10 kW
  • Jusqu’à 80 m3 : 9-15 kW
  • Jusqu’à 100 m3 : 11-18 kW

Choisir le filtre et la minuterie d’après la contenance de votre bassin

Le filtre doit être assez performant pour un traitement optimal de toute la contenance du bassin. La fréquence de la filtration dépend de la température de l’eau, de son volume et de la gêne occasionnée par le bruit. Par ailleurs, une eau trop chaude qui favorise le développement de microorganismes nécessitera une filtration plus soutenue.
En principe, le temps de filtration est calculé en divisant la température de l’eau par deux. Une eau de 24 °C devra donc être filtrée 12 heures par jour. Les spécialistes estiment néanmoins qu’un filtre doit être en mesure de traiter la piscine en 4 heures. Comme il filtrera toute l’eau pendant ce laps de temps, il est ainsi nécessaire de procéder au calcul du volume en litres de votre piscine pour connaître le modèle approprié.
L’élément principal à considérer sera le débit de filtration qui est la quantité d’eau (en mètre cube) filtrée par heure. Le calcul du débit s’effectue en divisant le volume d’eau par cette durée. Une piscine de 120 m3 nécessitera donc un filtre ayant un débit de 30m3 par heure.
La minuterie quant à elle, est utile pour que la filtration se déclenche et s’arrête automatiquement aux heures souhaitées. En effet, il n’est pas indispensable que l’eau soit constamment filtrée, excepté si la piscine est publique. Le filtre ne fonctionnera donc pas 24h/24, vous permettant de faire des économies d’énergie.

Calcul du litrage d’une piscine et choix de la pompe

La pompe de filtration a pour tâche d’aspirer l’eau vers le filtre à partir des skimmers, de la prise balai et de la buse de fond avant de la restituer à travers les buses de refoulement. Elle permet aussi une répartition homogène des produits grâce à la circulation de l’eau.
Son choix est influencé par :

  • le volume de la piscine en mètre cube
  • son débit en litres ou en mètres cubes par heure
  • sa puissance en watt
  • les pertes de charge

Pour la filtration complète d’un bassin de 65 m3 en 4 heures, on choisira une pompe proposant un débit de filtration de 16,25 m3/h. Ce résultat est obtenu en divisant 65 par 4.
Un coefficient rectificateur (ou de colmatage) peut être appliqué en fonction de l’amplitude des pertes de charge. Si on utilise un coefficient de 1,2, le débit de filtration idéal sera de 19,5 m3 par heure pour la piscine de 65 m3.
La puissance de la pompe dépend aussi du volume de la piscine. Elle s’exprime en CV, 1 CV correspondant à 0,735 watt. D’une manière générale, pour un cubage de piscine inférieur à 40 m3, on choisira un moteur de 0,55 CV environ. Il sera de 1 CV pour un bassin de 50 à 55 m3, 3 CV pour une piscine de 95 à 100 m3.

Le dosage des produits

Plusieurs types de produits sont susceptibles d’être utilisés pour le traitement de l’eau à l’exemple du chlore, de l’oxygène actif, du floculant, du bicarbonate de soude et de l’acide sulfurique ou chlorhydrique. Évidemment, leur dosage et la fréquence d’administration dépendent de la contenance de votre piscine en litres.

Le cas du chlore

À la fois algicide, le chlore est le désinfectant le plus courant et le plus abordable du marché. Il doit être bien dosé pour qu’il soit efficace et pour que l’eau vous offre un confort d’utilisation optimale.
Pour une piscine traitée sans stabilisant et un pH compris entre 7,2 et 7,4, son taux sera compris entre 0,4 et 1,4 mg par litre. Le taux de chlore combiné ne dépassera pas 0,6 mg/l.
Si l’eau est traitée avec du chlore stabilisé, il faudra prévoir un taux de chlore actif de 2 mg par litre. Le taux du chlore combiné ne doit pas dépasser 0,6 mg/l et le pH doit se situer entre 7,2 et 7,5. Enfin, le taux d’acide isocyanurique, le stabilisant, doit idéalement osciller entre 20 et 30 mg/litre. La valeur maximale autorisée est de 60 mg/l.

Le cas du floculant

Le floculant est un produit qui agglomère les impuretés de l’eau afin qu’elles coulent au fond du bassin et pour que l’aspirateur les capte facilement. Le dosage du produit varie d’une marque à l’autre, toutefois, il doit être calculé en fonction de la quantité de liquide à traiter.

La correction du pH

Vous devez également tenir compte du volume de l’eau pour connaître la quantité de bicarbonate de soude à introduire si vous devez relever le pH de l’eau ou de l’acide sulfurique ou chlorhydrique si vous devez le baisser. Pour ne pas réaliser cette tâche manuellement, vous pouvez utiliser un régulateur de pH.

Optez pour un robot qui soit à même de traiter toute votre piscine

La capacité du robot dépend du cubage de votre piscine et de sa surface. Il faudra donc vous reporter à fiche technique pour voir s’il est à même de nettoyer votre bassin d’une manière optimale. Celui-ci désencrasse le fond et les parois et captera les saletés qui stagnent dans l’eau Enfin, il est doté d’un système de filtration pour que l’eau soit la plus pure possible. Plus son filtre est fin, et plus il est efficace.